airbusAccueil

MURS AMIS - FRIENDLY WALLS

Frontons de pelote du Pays basque Travail en cours (doublé en couleur)

Tardets-Sorholus
Bidard
Ciboure
Gainekoleta
Boucau
Azkoitia
Ahaxe-Alciette- Bascassan
Altzo
Arcangues
Bermeo
Boucau
Mungia
Urrugne
Aritzakun
Azpeitia
Espès
Ascain
Cambo
Arama
Saint Martin-Autevielle
San-Sebastian
Getaria
Banca
Bassussarry
Labastide-Villefranche .../...





Cette suite de photographies résulte d'une déambulation que j'ai faite au Pays basque, Français et Espagnol (Iparralde & Hegoalde) où le fronton de pelote représente un des signes symboliques du territoire.
Inspiré du Jeu de paume, les origines de la Pelote basque se perdent dans le temps. Parmi les paysages hétérogènes de ce pays, le fronton est l'archétype de la civilisation basque. C'est un repère visuel et social, et tisse un lien entre les générations. Motifs géographiques de la mémoire locale, ils sont à la fois des éléments d'un riche passé et d'un présent dynamique ; la majorité d'entre eux sont encore joués.

- Les frontons ne séparent pas ils rassemblent, ils n'enferment pas ils s'offrent -

Trônant fièrement aux côtés des églises, ils sont parfois la simple paroi partagée d'une habitation et demeurent la trace visible de l'histoire et de la transmission d'une culture ancestrale. Ils émergent quand on ne les attend pas, des rues et des places de villages, comme autant d'instantanés d'un pays. C'est bien d'identité dont il est question ici. JJA